Indications

Toutes les indications sont possibles pour consulter un ostéopathe.

Il faut simplement garder à l'esprit qu'un ostéopathe ne pourra pas soigner les maladies dégénératives (cancer, sclérose en plaque), les maladies génétiques (mucoviscidose, myopathie), les maladies infectieuses (tuberculose, sida, tétanos) ou même le rhume.

L'ostéopathe connaît ses limites et ne prétend pas tout soigner.

Lorsqu'il existe une maladie traitée par la médecine traditionnelle, l'ostéopathe doit pouvoir apporter des solutions d'amélioration de la douleur ou de gène. Dès lors, l'ostéopathie peut être considérée comme une thérapie palliative complémentaire à ne pas négliger. L'osteopathie ne s'intéresse pas seulement à la zone bloquée mais à l'ensemble de la structure corporelle.

Il n'y a pas de contre indications à l'ostéopathie. Il existe juste des contre indications à certaines manipulations que l'ostéopathe bien formé ne fera pas.

L'ostéopathe est là pour trouver et traiter la cause d'une douleur ou d'un disfonctionnement.

A titre d'exemple, vous pouvez consulter un ostéopathe pour (liste non exhaustive):
- Les douleurs, troubles et maladies ostéo-articulaires, rachidiennes et des membres
- Pour votre nourrisson: suite d'accouchement, régurgitations, agitation, constipation, trouble du sommeil...
- Troubles nerveux d'origine vertébrale, crânienne: névralgies, troubles des organes des sens
- Les troubles viscéraux: douleurs, ptôses et malpositions d'organes, congestions pelviennes, certaines stérilités
- Les suites mécaniques des traumatismes (chocs, chutes, accidents de circulation, faux mouvements, positions de travail défectueuses), pathologies musculaires, articulaires, discales et dégénératives de type arthrose
- Les suites d'accouchement (viscérales, ostéo-articulaires, nerveuses)
- Les suites opératoires, organiques, articulaires, crâniennes...
- Les troubles dus au vieillissement tissulaire (arthrose, tassement vertébral, raideurs, ptôses...)
- Tous les troubles moteurs et cérébraux des enfants déficients suite à des accidents de naissance ou autres
- Les suites des traitements d'occlusodontie ou d'orthopédie
- Les troubles secondaires à un dysfonctionnement des centres de l'équilibre (post urologie)
- Le stress et ses effets somatiques
- Les troubles fonctionnels et neurovégétatifs en général